panier
Votre panier est vide
Rhinoceros
Lectures de mémoires #2
2015 - 2016 Crossover
Collectif
15 juillet 2017
Un récit crossover est un événement narratif imaginé par DC Comics pour faire interagir des héros issus de séries distinctes, une sorte de grande rencontre transfictionnelle dans laquelle se retrouvent, faisant fi de la plus élémentaire logique narrative, des personnages d’âge et d’univers complètement différents.
Ainsi l’explique Lucie Larousse dans son mémoire Trois personnages en quête d’auteurs, triple biographie de super-héros.
12 EUR
+ expédition
AJOUTER AU PANIER

 

Le terme est aussi en usage en musique où il désigne la fusion de plusieurs genres musicaux. En génétique, le crossover est un phénomène "d’enjambement" qui contribue au brassage génétique lors de la reproduction. En marketing automobile, c’est un modèle de voiture dont les heureux propriétaires peuvent s’enorgueillir de posséder à la fois un 4x4 et une berline...
C’est donc un terme polysémique, qui pourrait sembler un peu flou, mais dont les multiples acceptions ont pour trait commun la tentative de qualifier quelque chose qui n’existait pas encore et qui se caractérise par des emprunts manifestes à des sources, domaines, formes à priori distinctes, voire éloignées. C’est ce qui nous semble qualifier la tonalité générale des mémoires des étudiants de l’option communication de la Haute Ecole des Arts du Rhin, dont nous avons choisi de publier les extraits cette année.
Les travaux reproduits mettent le concept en pratique : ils "sautent le pas" vers d’autres disciplines, d’autres cultures, à la recherche de nouveaux terrains d’expérimentation.
Les illustrateurs regardent vers le cinéma et l’Afrique, les graphistes vers la presse et l’art contemporain, les didacticiens vers le bouddhisme et la poésie, avec l’envie commune d’explorer des champs inédits. Il ne s’agit pas seulement d’interdisciplinarité : pour certains d’entre eux, c’est vers d’autres époques, plus ou moins reculées, qu’ils tournent le regard - le rouleau de papyrus, les typographies historiques, ou, pour comprendre certains phénomènes socionumériques, vers l’origine des cabinets de curiosité. On relève ainsi plus particulièrement dans le cru 2015-2016 une propension marquée à aborder les questionnements et les enjeux contemporains à la lumière d’une histoire parfois assez ancienne, l’idée que c’est peut-être en regardant en arrière qu’on peut trouver de quoi renouveler les approches, dénouer les problématiques, vivifier les pratiques : c’est sans doute qu’il s’agit de prendre du recul pour mieux sauter.

---
En partenariat avec la HEAR, Haute école des arts du Rhin

Préface d’Estelle Pagès Directrice des études en arts plastiques
Directeur de publication : David Cascaro
Coordination éditoriale : Lize Braat
Traductions Bernard Wooding
Conception graphique : Atelier Poste 4

Avec Adrien Coquart-Pocztar, Erwan Coutellier, Félix Decombat, Lucas Descroix, Léa Djeziri, Mathilde Dubois, Juliette Dubus, Margaux Duchêne, Elodie Jansem, Lucie Larousse, Justine Le Joncour, Sidonia Milon, Clara Neumann, Léna Robin et Orane Sigal.
0 commentaire

tag(s)
communication visuelle Design et Typographie didactique visuelle HEAR Illustration Mémoire Strasbourg école Rhinoceros partager

INFORMATIONS
langue Français - Anglais
19.5 x 28cm
162 p.
poids 565 g.
isbn 978-2-913803-42-8
code barre
code barre