Comment configurer un fichier à imprimer ?

Accueil » Comment configurer un fichier à imprimer ?

Lorsque l’on souhaite obtenir une bonne impression professionnelle, il est important de commencer en créant un bon fichier d’impression. Ce document compile et organise les divers éléments visuels et textuels que comprendra le support imprimé. Or, des erreurs ont régulièrement lieu quant au paramétrage du fichier d’impression : comment bien le configurer ?

Quels sont les éléments d’un fichier bien configuré ? 

Lorsque l’on veut élaborer un document en vue de son impression, les éléments qu’il contiendra seront choisis en fonction de ses objectifs de communication : textes et promotions commerciales, informations à propos d’une entreprise, dates d’un événement, dessins ou photographies, etc. Optez pour l’imprimession chez copymage à Paris afin d’obtenir une prise en charge de la configuration de votre fichier.

Lorsque l’on crée son document d’impression, il faut importer des images. Il est possible de les télécharger depuis une source externe (en s’assurant de respecter les droits de publication du visuel) ou de les scanner. Attention, la résolution minimale d’une photographie pour l’impression est de 300 dpi, veillez bien à configurer votre fichier-image de cette manière. 

Il en va de même de la configuration des couleurs du fichier en vue de son impression. Lorsque les images sont visualisées sur l’écran, l’ordinateur les paramètre automatiquement en RVB. Il s’agit d’un mode qui comprend des couleurs visibles sur écran, mais qui n’existent pas en impression. Pour le tirage, votre fichier d’impression doit impérativement être configuré en CMJN.

Lire aussi  Microsoft Create est là pour réorganiser les modèles Office

Enfin, lorsque vous configurerez votre fichier et le transmettrez à l’imprimeur, pensez à y intégrer des marges et des fonds perdus. Généralement, cette configuration correspond à 5 mm d’espace aux extrémités du document. C’est une étape cruciale pour ne pas se tromper dans les traits de coupe et éviter les erreurs au massicotage.

Bien configurer son fichier d’impression : choisir le bon format

Il est crucial, afin d’obtenir une bonne impression professionnelle, de choisir le bon format pour son fichier. Par exemple, pour les photographies, il est important de fournir des formats TIFF. En effet, le JPEG est un format compressé, la photographie perd des informations afin d’être aisément affichée sur un écran. Évitez également le format PNG, qui est adapté uniquement à une visualisation web.

Cette configuration est technique, mais néanmoins incontournable en vue de garantir un bon rendu. C’est pour cette raison que les particuliers et les entreprises se tournent vers les services des imprimeurs professionnels pour obtenir le bon paramétrage de leur fichier.

Par exemple, avec un imprimeur en ligne, le client qui fournit un fichier configuré de la mauvaise manière obtiendra un retour des techniciens. Ils lui indiqueront la marche à suivre pour remédier à ces erreurs et les corriger, ou prendront en main certaines configurations de leur côté. 

Ils effectueront donc un contrôle du paramétrage informatique du document à imprimer et fourniront à leur client un BAT qu’il devra impérativement valider avant que les opérations d’impression ne soient lancées. Leur intervention est cruciale pour bien configurer un fichier et obtenir le rendu véritablement désiré. Par exemple, les techniciens de l’imprimeur en ligne ne manqueront pas de corriger le paramétrage RVB + CMJN. Mais ils pourront également, s’ils jugent cela nécessaire à l’esthétisme du document, proposer des couleurs Pantone ou un travail en bichromie.

Lire aussi  10 exemples utiles de la commande Linux rsync