Comment devenir un Auto entrepreneur livreur ?

Accueil » Comment devenir un Auto entrepreneur livreur ?

Ployant sous le coup d’une demande d’emploi écrasante, le métier d’auto entrepreneur livreur vit de beaux jours depuis la pandémie. C’est dans cette optique que Uber Eat fleurit. Alors, beaucoup pensent une reconversion professionnelle ou à en faire leur métier. Cependant, il faut suivre certaines étapes pour établir cette microentreprise dont la première commence par la formation. Mais avant de pouvoir devenir un livreur professionnel, vous devez en connaitre les avantages comme les inconvénients. Voici des informations pour faire une idée du métier de Livreur.

La genèse du métier d’auto entrepreneur Livreur

Le métier de livreur existait déjà depuis à travers plusieurs variantes qu’on peut dénombrer parmi les coursiers, les chargés de commissions, etc. C’est avec l’avènement de Uber Eats que le livreur est devenu au cœur du métier.

Du côté de la société, ce métier doit son essor à la pandémie mondiale qui sévit sur la planète depuis quelques années. Entre les couvre-feux et la prudence de ne pas se faire contaminer, les restaurants reçoivent plus de commandes. Cela posait le problème de livraison dont la solution était le métier de livreur.

C’est dans cette optique que les entreprises comme Uber ont trouvé le Saint Graal. Faire du livreur un autoentrepreneur sous l’égide de la compagnie. La relation de travail est celle du partenariat entre l’autoentrepreneur livreur et la compagnie Uber Eat.

auto entrepreneur livreur en action

Les avantages du statut auto entrepreneur livreur

Les avantages de ce métier paraissent énormes comme le démontre l’explosion du nombre de livreurs partout aux USA et en France. Cela est d’abord dû à la naissance cette profession de livreur auto entrepreneur. Ensuite cela est dû à la structuration de ce poste par l’entreprise pionnière : Uber Eats aux États-Unis.

Lire aussi  Castorama Marseille : les services qui font sa renommée

Le moyen de locomotion du livreur : vélo ou scooter

Le vélo constitue un véritable avantage pour un livreur, même s’il ne roule pas vite, il demeure la meilleure solution pour un auto entrepreneur écologique, label défendu notamment par Carrefour. En plus, il est facile de se faufiler dans la circulation pour ainsi livrer dans les temps. Du côté financier, un vélo procure peu de frais et est idéal pour les auto-entrepreneurs livreurs qui débutent surtout avec Uber Eats. Cependant, ce n’est pas le seul moyen de locomotion.

En effet, le scooter ou la moto représente pour l’auto entrepreneur livreur, une avancée notable dans ses horaires de livraison. En dehors de cela, les contraintes pour un véhicule deux-roues sont moindres.

Les horaires de livraison : la flexibilité

Le partenariat avec Uber Eats offre à l’auto entrepreneur livreur, la possibilité de décider des heures qu’il juge adéquates pour son travail. Cela est issu du fait qu’il est une micro-entreprise et ainsi décide de la quantité de livraison et des heures de son emploi.

Cependant, cette flexibilité dans les horaires n’excuse en rien un retard dans la livraison bien au contraire. C’est la principale raison pour laquelle, les étudiants et ceux qui sont à la recherche d’un double emploi, trouvent leur bonheur en l’auto entreprenariat de livraison.

Uber Eats, les inconvénients d’être auto entrepreneur

De la même manière que ce statut procure assez de liberté et d’avantages, il procure aussi quelques gênes qu’il faudrait connaitre. En effet, être au courant des tenants et aboutissants d’un métier permet de savoir à quoi s’attendre. Dans le cas d’espèce un auto entrepreneur Livreur doit savoir que tout n’est pas rose chez Uber EATS comme l’impossibilité de prévision de ses revenus. Dans le même cas, les intempéries feront obstacle à votre fonction.

Lire aussi  Les meilleurs porte-cartes personnalisés pour vous présenter en style

Impossibilité de prédiction des revenus

La flexibilité des horaires ne signifie pas que les livraisons sont la base du revenu, mais juste un pourcentage sur la rémunération. Le salaire dépend plutôt de l’ancienneté que l’auto entrepreneur livreur dispose dans cette firme. Plus cette ancienneté est grande, plus votre pourcentage augmente.

Par ailleurs, la période de l’année et le temps de livraison influent aussi sur le pourcentage de la masse salariale. Ainsi, les débutants auront moins de courses vu qu’ils ne disposent pas d’une ancienneté et dont leur temps de livraison est souvent plus long que les vétérans.

Flexibilité oui, mais absence non

La flexibilité des horaires ne dispense pas de l’obligation de faire sa livraison. Tout est calculé sur cette base pour définir sa commission. Pour alors gagner assez, vous devrez être toujours présent.

C’est alors la course aux courses pour l’auto entrepreneur livreur qui fera preuve de détermination et de dextérité.

Le processus pour devenir livreur

Tout d’abord vous devez vous enregistrer au Registre des Commerces et des Sociétés comme si vous étiez une grande entreprise française structurée pour devenir un auto entrepreneur livreur. Ensuite vient l’étape de se faire former, dans le domaine du transport. Cela atteste par un diplôme que vous pouvez convoyer des marchandises.

L’étape qui suit n’est pas de tout repos puisqu’elle vise à prouver la rentabilité de son activité. Une somme sur son compte en banque garantit les déconvenues que peut causer cette profession.  Cette garantie est nécessaire et évite bien de problème aux débutants.

Lorsque ces conditions sont réunies, vous pouvez alors vous autoproclamer auto entrepreneur livreur.