Kick : la nouvelle plateforme de streaming qui bouscule le secteur

Accueil » Kick : la nouvelle plateforme de streaming qui bouscule le secteur
4.1/5 - (129 votes)

Depuis sa création en décembre 2022, Kick, la nouvelle plateforme de streaming américaine, est devenue un sujet brûlant dans l’industrie du streaming en ligne. Avec ses 7 millions de streamers actifs, dont certains grands noms français comme ChowH1, elle est en train de modifier le paysage du streaming.

La formule gagnante de Kick

Kick a réussi à attirer un nombre croissant de streamers grâce à une proposition révolutionnaire : offrir aux streamers 95% des revenus générés par les abonnements, ne laissant que 5% pour la plateforme elle-même. C’est une énorme différence par rapport à la répartition traditionnelle de 70/30 que Twitch avait en place. En fait, l’écart était si important que Twitch a commencé à envisager une répartition 50/50 à partir de juin.

Le copropriétaire de Kick, le streamer américain Trainwreck, a déclaré que les revenus publicitaires étaient suffisants pour soutenir la plateforme. Il a ajouté que la confiscation des revenus d’abonnement par d’autres plateformes était une conséquence de la cupidité et d’un modèle économique défaillant.

Eddie Craven, le PDG de Kick et co-fondateur de Stake.com, la plateforme de paris qui soutient le site de streaming, a été très transparent sur sa vision du développement de Kick en général. La semaine dernière, il a parlé de la lutte contre la manipulation du nombre de vues et des bots sur la plateforme, et il y a une heure à peine, il a confirmé que des actions avaient déjà été prises pour aller dans ce sens.

Dans un post sur Twitter, Craven a confirmé que la protection du nombre de vues avait été améliorée, que les problèmes d’onglets avaient été résolus (ce qui empêche un utilisateur de gonfler son nombre de vues), que la protection contre les chatbots avait été mise en place et, ce qui est le plus important pour certains, que les streams de jeux d’argent pouvaient désormais être désactivés.

Lire aussi  Les Entrepreneurs Peuvent Améliorer Leur Sérénité Avec Ces Étapes Simples

Un propriétaire unique dans le secteur : Stake

Ce qui rend Kick encore plus unique est le fait qu’elle appartient à Stake, une entreprise de casino en ligne. Cela signifie que tout contenu lié aux jeux d’argent et de hasard est autorisé sur la plateforme, contrairement à la plupart des autres plateformes de streaming où ce type de diffusion est interdit. Il n’est donc pas surprenant que des streamers de casino comme Teufeurs, Scurrows et Orangemorange aient décidé de rejoindre Kick.

La propriété de Stake a permis à Kick d’adopter une approche plus libérale en matière de contenu lié aux jeux d’argent. Par exemple, le streamer américain Trainwreckstv, qui a été banni de Twitch pour avoir diffusé des jeux d’argent lors de ses streams, a été l’un des premiers à attirer l’attention sur Kick. Dans les dix premiers jours de diffusion sur la plateforme, Trainwreckstv a déclaré avoir gagné 16 000 dollars avec 3 500 abonnés​​.

Une politique de modération plus souple ?

En plus de sa proposition de partage des revenus et de ses liens avec les jeux d’argent, Kick semble avoir une approche plus laxiste en matière de modération. C’est le cas d’Adin Ross, un streamer américain populaire qui a réussi à rouvrir sa chaîne sur Kick après avoir été banni de Twitch. Ross a même pu diffuser le Super Bowl en direct sans payer de droits.

Offre de streams variée

Kick organise les vidéos en catégories similaires à Twitch. Les jeux vidéo sont évidemment très populaires sur la plateforme. Cependant, la plus grande attraction est la catégorie Slots et Casinos, un genre qui est essentiellement interdit sur Twitch. Vous pourrez y voir de nombreux streamer se filmant en train de jouer à des jeux de casino et faire la promotion de nouveaux sites de jeux d’argent.

Fort heureusement, il y a bien plus à découvrir sur la plateforme. Parmi les autres catégories principales sur Kick, on peut citer :

  • le streaming IRL,
  • la musique,
  • les arts créatifs,
  • les streams alternatifs.

Il y a également des catégories séparées pour les performances en direct par des artistes, l’écoute de sets de DJ, les streams acoustiques, les leçons de guitare et même les cours de danse. Certains streams consistent en de longues listes de lecture de musique sur divers thèmes qui peuvent être écoutées en arrière-plan tout en travaillant ou en étudiant.

Lire aussi  Quel est le budget pour ouvrir un restaurant ?

Les défis auxquels Kick doit faire face


Kick est une plateforme de streaming innovante qui propose des catégories originales et variées, comme les jeux vidéo, les sports, la musique, les slots et les casinos. Elle se distingue par son système de rémunération équitable et transparent pour les streamers et les spectateurs. Cependant, Kick doit encore relever plusieurs défis pour s’imposer comme une alternative crédible aux géants du secteur :

  1. La plateforme est encore en cours de développement et souffre de quelques bugs et dysfonctionnements. Par exemple, certains utilisateurs se plaignent de coupures fréquentes du son ou de l’image, ou de difficultés à se connecter ou à créer un compte.
  2. Kick peine à attirer une audience suffisante pour rivaliser avec ses concurrents. Selon les dernières statistiques, Kick compterait environ 10 millions d’utilisateurs actifs par mois, contre 140 millions pour Twitch et 2 milliards pour Youtube. Cette faible audience limite la visibilité et la rentabilité des streamers qui choisissent Kick.
  3. La plateforme doit faire face à des critiques concernant la modération du contenu, notamment dans les catégories Slots et Casinos. Certains accusent Kick de promouvoir le jeu compulsif et de ne pas protéger les mineurs. D’autres dénoncent le manque de contrôle sur la qualité et la légalité des jeux proposés.

Un avenir prometteur pour Kick

Malgré tout, les avantages uniques de Kick pourrait sérieusement concurrencer la plateforme d’Amazon. Si d’autres streamers français décident de suivre l’exemple de ChowH1 et de tenter leur chance sur Kick, nous pourrions assister à une transformation majeure de l’industrie du streaming. Kick a récemment annoncé avoir atteint les dix millions de comptes actifs en seulement sept mois, alors qu’il a fallu cinq ans à Twitch pour atteindre le même chiffre. Certes, nous sommes dans une ère totalement différente de la création de contenu par rapport à la période d’origine de Twitch, mais cela n’en reste pas moins impressionnant. Seul l’avenir nous dira si Kick peut maintenir sa croissance fulgurante et révolutionner le paysage du streaming en ligne.