Connexion Internet dans un avion : comment y accéder ?

Accueil » Connexion Internet dans un avion : comment y accéder ?
Rate this post

Durant un vol, le réseau mobile n’est en principe pas accessible. Pour pallier ce problème, certaines compagnies aériennes suggèrent aux passagers une connexion Internet via le wifi. Cela n’est malheureusement pas possible auprès de toutes les compagnies aériennes. Mais si vous désirez naviguer sur la toile, consulter votre boîte mail ou visionner votre série préférée en plein vol, vous aurez à demander à la compagnie aérienne un accès à la connexion.

La connexion Internet en plein vol : oui, mais grâce au wifi

À la différence des moyens de transport au sol, l’avion ne permet pas de vous connecter à un réseau mobile. Toutefois, vous avez la possibilité d’être connecté à Internet grâce à un accès spécial en wifi. Par souci de sécurité, la gestion de la connexion au réseau durant un vol est totalement assurée par la compagnie aérienne.

Au moment de réserver votre billet d’avion ou avant l’embarquement, vous pouvez demander au personnel si ce service est disponible. En effet, celui-ci est généralement payant, donc n’oubliez pas de vous informer sur les procédures à suivre afin d’en bénéficier. Même si cette prestation est payante, vous avez le droit d’en profiter si bien sûr vous vous conformez aux modalités. Vous avez aussi le droit de réclamer une indemnisation, par exemple en cas de grève d’avion.

Pour accéder au service Internet dans l’avion, vous devez vous rendre sur la page web d’accès de la compagnie, et d’y indiquer votre identifiant ainsi qu’un mot de passe. Ces données vous sont fournies lorsque vous achetez votre billet. La connexion vous permet de naviguer sur le web et de jouir d’autres services comme la consultation des courriers électroniques ou le streaming. Vous pouvez le faire sur un ordinateur, une tablette ou un téléphone mobile.

Lire aussi  Les joyaux du savoir : Décrypter la signification cachée derrière chaque pierre précieuse

Certaines opérations web peuvent cependant ne pas être autorisées, à l’instar de la mise à jour d’applications, ou le Peer To Peer. Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous renseigner avant même de payer pour la connexion. Par ailleurs, sur certains vols long-courriers, vous pouvez disposer d’options d’accès embarquées. Ceci, grâce à un écran tactile fixé au siège de l’appareil. Sinon, vous pouvez louer des équipements auprès des hôtesses de l’air.

Accéder à Internet durant un vol présente-t-il un danger ?

Depuis 2014 dans l’Hexagone, l’Arcep a donné l’autorisation de naviguer sur Internet. Afin d’être sûrs que cela n’affecte pas les outils de bord et ne soit pas dangereux pour les passagers, plusieurs tests ont été préalablement réalisés. À l’issue de ces tests, il a été décidé que la connexion n’est autorisée qu’en altitude de croisière, et pas au moment de décoller ou d’atterrir.

Aussi, sachez que le débit est assez bas sur un smartphone ou un ordinateur. D’autre part, il est à souligner que la qualité de la connexion dépend de plusieurs critères tels que :

  • Le coût de la connexion ;
  • Le nombre de personnes connectées en même temps ;
  • Les conditions atmosphériques…

En résumé, vous pouvez vous connecter au web depuis un avion en plein vol. Mais comme dans plusieurs endroits publics, dans des établissements hôteliers ou des restaurants et dans les gares ferroviaires, il vous faudra un identifiant et un mot de passe. Prenez néanmoins garde, car la sécurité sur ces connexions partagées n’est pas toujours garantie.