Primo-accédant : comment contracter un crédit immobilier rapidement ?

Accueil » Primo-accédant : comment contracter un crédit immobilier rapidement ?

Être propriétaire d’un bien immobilier, qui ne le souhaiterait pas ? De nombreuses personnes désirent en effet posséder leur propre maison, notamment pour se défaire du loyer mensuel. Il existe aujourd’hui différentes solutions vous permettant de contracter un crédit immobilier afin d’alléger le financement de l’achat de votre future demeure. Mais pour y avoir droit, une bonne préparation est de mise. Pour vous aider à accéder à la propriété, suivez les conseils ci-dessous.

Primo-accédant : préparer votre dossier de crédit avec le plus grand soin

En tant que primo-accédant, si vous avez un excellent dossier de prêt, il vous sera plus simple de convaincre les établissements bancaires de vous octroyer un prêt immobilier à faible taux. C’est un peu comme lorsque vous jouez à une partie de poker, par exemple sur casino777. Vous devez faire en sorte que vos adversaires soient persuadés que vous avez une bonne main. Vous ne devez pas flancher, au contraire, soyez convaincant. Dans le contexte du primo-accédant, montrez à la banque que vous êtes le candidat idéal pour l’obtention d’un crédit.

Ainsi, dans votre dossier, n’hésitez pas à présenter vos principaux atouts :

  • Vous êtes jeune ;
  • Vous avez une longue carrière professionnelle devant vous ;
  • Votre salaire est stable et satisfaisant ;
  • Vous exercez un métier libéral ;
  • Vous n’avez pas de récents découverts ;
  • Vous avez la possibilité d’effectuer une épargne.

Toutes ces caractéristiques vous permettront de vous mettre en valeur face à l’organisme prêteur. Même si vous ne les réunissez pas toutes, si vous êtes capable de démontrer au créancier que vous êtes un primo-accédant parfaitement éligible et responsable, vous pourrez contracter un bon crédit immobilier.

Lire aussi  Le  Credit Agricole des Savoies en ligne, la solution à votre besoin d’accompagnement

Faire une demande de prêt concevable

Pour fixer le montant de votre prêt, vous devez prendre différents critères en considération, à commencer par les revenus de votre foyer. Théoriquement dans un ménage, le taux d’endettement doit être inférieur à 33 % des revenus. Ce taux est valable pour tous les types de prêts, incluant le crédit immobilier.

Suivant vos ressources, le taux peut augmenter ou baisser. L’organisme de crédit se charge de définir au mieux votre état financier, et veiller à ce que vous ne vous exposiez pas à une éventuelle incapacité à rembourser vos mensualités. Pour cette raison, le taux d’endettement ne doit en aucun cas dépasser 30 % de vos revenus.

Par conséquent, votre demande de prêt doit être proportionnelle à votre possibilité d’emprunt. C’est pour cela que vous devez choisir un appartement ou une maison dont le coût peut être couvert par votre situation financière actuelle.

Bénéficier du prêt à taux zéro plus

Le PTZ+, ou prêt à taux zéro plus, est un véritable atout pour vous, en tant que primo-accédant. Ce prêt à zéro intérêt vous permettra de financer une partie de votre première acquisition immobilière. Vous pouvez en profiter, si vous remplissez certaines conditions, que voici :

  • Vous devez répondre à certaines conditions de ressources : un plafonnement est établi suivant l’emplacement géographique du logement et le nombre de personnes qui y habiteront ;
  • Le bien ainsi acheté doit constituer une résidence principale durant au moins 6 mois ;
  • L’éligibilité du bien immobilier que vous comptez acheter est une autre condition à respecter.
Lire aussi  Où acheter une roulette électronique du casino ?

Les biens pouvant être éligibles sont les suivants :

  • Une habitation ancienne qui requiert de gros travaux, pourvu qu’elle se trouve en campagne ou au sein d’une ville moyenne : zone B1 et zone C ;
  • Un bien neuf dans le cas où il se situe dans une grande agglomération : zone A et zone B1 ;
  • Un logement social, dans la mesure où il est racheté par son locataire.

Le montant du PTZ+ peut varier de 150 000 à 230 000 euros, cela dépend des conditions fixées. Les conditions d’obtention de ce prêt sont reconsidérées tous les ans. Vous devez de ce fait vous informer régulièrement afin de déterminer l’éligibilité du bien immobilier que vous songez à acquérir. Bref, ce crédit constitue une excellente alternative pour vous aider à financer votre premier achat de maison.